Reading Between the Lines

Dans le Limbourg, une église transparente englobe le paysage.


Le GPS nous conduit dans une ruelle tranquille, bordée de quelques maisons, avant de poursuivre à travers champs où les voitures ne sont pas autorisées. Pendant près de 700m, le chemin s’élance entre les allées bien rectilignes de poiriers et de pommiers basses-tiges. A chaque nouveau point de vue, on s’attend à découvrir l’œuvre paysagère. Il faut encore avancer un peu, jusqu’à ce que l’horizon se dégage et dévoile au loin le village de Borgloon, à une dizaine de km de Tongres. Peu à peu, une image prend forme à l’avant-plan, les contours d’un édifice insolite s’imposent. Il s’agit d’une petite église de 10m de haut, composée d’autant de vide que de métal. Le duo d’architecte Gijs Van Vaerenbergh a conçu "Reading Between the Lines" en 2011, comme une expérience visuelle . Cette pépite architecturale construite sur une butte correspond à la typologie de l’église de Borgloon que l’on aperçoit en contrebas. Sur son socle de béton, 100 lamelles d’acier corten s’empilent sur de petites colonnes isolées. Le paysage reste constamment visible que l’on se situe à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice. Chaque angle de vue donne une impression différente: tantôt le bâtiment paraît massif, tantôt élancé; ici dépouillé, là enveloppant. A la fois intervention spatiale, expérience visuelle, regard sur l’héritage religieux et culturel, "Reading Between the Lines" invite à de multiples lectures.



You Might Also Like: